UTRICULAIRES


Ce sont celles qui cachent le mieux leur caractère carnivore puisque leurs pièges sont sous terre (parfois sous l'eau). Elles sont surtout intéressantes pour leurs petites fleurs nombreuses et presque aussi belles que celles des orchidées. Le piège est difficile à observer excepté pour les espèces aquatiques. J'en ai cultivé quelques-unes toutes en intérieur au début. La pluspart conviennent bien aux terrariums.

Elles ont souvent un cycle de croissance propre et mal connu qui va du cycle saisonnier au cycle bisannuel sans pour autant qu'il y ait de différence notable dans leur apparence ou leur comportement. Pour les espèces difficiles, ça prend toute son importance. Le non-respect de ce cycle et c'est la mort assurée. Malheureusement il vous faudra, comme moi, expérimenter car il y a très peu de littérature sur le sujet.

- Utricularia amethystina Elle pousse sans problème en amosphère très humide.

- Utricularia asplundii Ce n'est pas la plus facilec

- Utricularia bremii est une aquatique flottante qui s'accroche parfois au sol.

- Utricularia calycifida n'est pas la plus facile, respectez les paramètres de son environnement.

- Utricularia dichotoma porte généralement deux grandes magnifiques fleurs jumelles (violettes).

- Utricularia dimorphantha est une aquatique japonaise qui ne doit malheureusement pas être loin de l'extinction.

- Utricularia gibba une utriculaire aquatique vraiment très facile à faire pousser et qui donne de nombreuses fleurs jaunes.

- Utricularia lateriflora est une petite utriculaire australienne.

- Utricularia livida fleurie moins longtemps et en moins grande quantité que U.sandersonii.

- Utricularia longifolia une des utriculaires ayant les feuilles les plus longues.

- Utricularia nephrophylla est une délicate plante du Brésil.

- Utricularia praelonga porte elle aussi de très belles fleurs jaunes.

- Utricularia prehensilis Une utriculaire africaine.

- Utricularia pubescens a des feuilles en forme de champignon, plutôt amusantes.

- Utricularia sandersonii la plus courante , facile à cultiver elle a de très belles fleurs.

- Utricularia steyermarkii elle aussi a de belles fleurs, mais petites.

- Utricularia striatula c'est une plante d'altitude qui vie près des torrents.

- Utricularia subulata discrète avec ses toutes petites feuilles, mais attention elle est vraiment envahissante.

- Utricularia tricolor comme son nom l'indique, a une fleur à trois couleurs.

- Utricularia uliginosa une australienne avec de magnifiques petites fleurs blanches et violettes.

- Utricularia warburgii une chinoise plutôt facile qui a de nombreuses petites fleurs.

Haut de page...

Utricularia amethystina :

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Mi-ombre Tropical à subtropical Amérique centrale et du Sud Fleurit abondamment
16 / 61 35 / 95

Vue d'ensemble Au début, pas de problèmes, elle a bien poussé et fleuri. Mais à la fin de l'été je l'ai presque perdue, elle s'est mise à pourrir. Sans doute les nuits chaudes et interminables. En fait je n'ai pas dû respecter sa période de repos estivales légèrement au sec et au frais la nuit. Il ne me reste au printemps suivant que 2 petites feuilles.

Haut de page...

Utricularia asplundii :

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tropical à subtropical Ouest de l'Amérique du Sud Epiphyte
16 / 61 35 / 95

Une feuille et une tige florale Celle-là, malheureusement ne m'a pas réussi... Après des débuts prometteurs et l'apparition d'une hampe florale elle a rapidement pourri et je n'ai rien pu faire pour la récupérer. Je l'ai maintenue trop humide au début de l'été et après, c'était trop tard.

Haut de page...

Utricularia bremii :Photos

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tempéré Europe Aquatique, repos hivernal
0 / 32 30 / 86

La plante avec de nombreux pièges J'ai commencé la culture de cette plante aquatique à partir de turions, sorte de bourgeon dormant qui se forme en hiver pour permettre à la plante de résister au froid. Ca ressemble à une grosse graine qu'il suffit de mettre dans l'eau au mois de mars (je les ai gardés au frigo pendant l'hiver). La plante repart alors très vite un peu comme U.gibba, mais elle a des trappes plus grosses et des feuilles un peu plus développées. Sa cousine la plus proche est U.minor. Elles se ressemblent tellement qu'il est très difficile de les distinguer. La phase délicate est ensuite la formation de turions à l'automne. Le refroidissement doit suivre les conditions naturelles sinon les turions ne seront pas bons... A cause de celà et de mon climat subtropical, il est difficile pour moi de la conserver d'année en année. Les turions sont plus petits qu'ils ne devraient l'être.

Haut de page...

Utricularia calycifida :Photos

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Mi-ombre Tropical Guyane, Venezuela, Surinam Maintenir chaud et humide toute l'année
16 / 61 35 / 95

La plante 130 D'origine sud-américaine, elle aime une forte humidité ambiante, un sol détrempé, de la chaleur et pas trop de soleil. Il lui faut quand même de la lumière, ses grosses feuilles vertes sont alors veinées de pourpre. Pour la garder en appartement (plutôt sec), je mets le pot dans un bac d'eau nettement plus large pour qu'elle bénéficie de l'évaporation. Je lui ai trouvé une fenêtre à l'ouest avec peu de variations de températures durant toute l'année. Dans ces conditions, elle pousse vite et envahis le pot très rapidement. Les fleurs elles aussi sont nombreuses (pas autant que U.sandersonii ou U.livida) et il semble qu'elles soient autofécondes puisque j'ai obtenu quelques graines (20% des fleurs). Les fleurs sortant les unes après les autres, on peut obtenir une floraison sur plusieurs mois. Elle pousse tellement que les utricules (pièges) sortent dessous le pot avec les racines! Pour garder ce cycle de croissance rapide, il semble que la chaleur et l'humidité d'un terrarium soient idéales à condition que l'eau et les nuits soient un peu plus fraîches.

Haut de page...

Utricularia dichotoma :Photos

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tempéré chaud Australie, côte Est et Sud + Perth Souvent submergée à la floraison
8 / 46 35 / 95

Les fleurs 250 Elle est plutôt facile. Il lui faut beaucoup d'eau toute l'année. En alternant des périodes avec le niveau d'eau bas et du soleil avec des périodes où la plante est complètement noyée vous obtiendrez la floraison assez facilement. Ses fleurs perchées sur leurs longues tiges sont très agréables. En hiver, il faut lui éviter les grands froids et il n'y aura pas de problèmes pour sa culture.

Haut de page...

Utricularia dimorphantha :Photos

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tempéré Japon Aquatique
5 / 41 30 / 86

Une nouvelle pousse C'est une espèce endémique du Japon. Je la cultive en aquarium et la garde au chaud toute l'année. Dans la nature elle forme des turions en hiver. Il faut faire attention à l'automne car, si la température baisse et les jours raccourcissent, elle aura tendance à se décomposer et former ses turions. Mais si la transition est trop rapide ou pas assez froide elle peut ne pas former de turion et simplement mourir. Il est donc plus facile de la garder au chaud. Quand elle pousse, elle devient vite très envahissante. Ses températures préférées sont entre 25 et 30 °C (76 to 86 °F). La floraison en éclairage artificiel est difficile à obtenir. Pour l'instant je n'ai eu que la formation de fleurs cléistogammes.

Haut de page...

Utricularia gibba :Photos

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tempéré froid à chaud Un peu partout Aquatique
5 / 41 30 / 86

Elle devient vite envahissante! Sa fleur. Celle-ci est aquatique et est apparue par hasard dans un de mes aquariums. Une branche ou deux avaient du rester accrochées dans une autre plante que j'avais achetée. En fait, je ne suis pas du tout sûr de l'espèce. Elle prolifère, j'étais obligé d'en jeter des poignées entières régulièrement pour qu'elle ne recouvre pas la surface de l'aquarium. Sa floraison ne s'est faite qu'en extérieur avec du soleil direct, elle donne de magnifiques fleurs jaunes lorsque le niveau d'eau baisse et que la plante sort presque de l'eau. En lumière artificielle elle peut fleurir, mais dans tous les cas, l'eau doit être sans mouvements et acide. Elle permet d'observer les pièges de plus près et même de voir leur fonctionnement si l'on a quelques daphnies à lui donner (elle mange la nourriture de mes poissons !).

Haut de page...

Utricularia lateriflora :Photos

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tempéré chaud Australie du S.E., Tasmanie Fleurit abondamment
8 / 46 35 / 95

Ses petites feuilles. Elle a poussé à partir de graines sans difficultés. La première année, il ne se passe pas grand chose. Elle colonise lentement le pot, mais ses feuilles étant petites et discrètes, elle ne forme pas une couverture dense. Le deuxième printemps elle a fleuri. Les fleurs sont peu nombreuses mais produisent beaucoup de graines.

Haut de page...

Utricularia livida :Photos

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tropical Mexique, Afrique tropicale et du Sud, Madagascar Fleurit abondamment, parfois annuelle
10 / 50 35 / 95

Les fleurs. Elle a le même caractère que U.sandersonii. Il m'a semblé qu'elle appréciait l'eau en un peu plus grande quantité. La colonisation du pot est encore plus rapide mais les fleurs sont moins nombreuses et un peu moins belles, de formes plus simples. La teinte est la même, un fond blanc avec une partie teintée de violet plutôt pâle, ça dépend de l'exposition au soleil. En fait, comme la précédente, elle n'est pas souvent exposée au soleil direct, je lui réserve un espace lumineux mais ombré. La floraison est plus étalée que pour u.sandersoni, mais les fleurs durent un peu moins longtemps. J'ai installé cette espèce avec U.sandersonii dans un bac assez large, chacune de son côté mais elles n'y sont pas restées longtemps. C'était la course à la colonisation, elles se sont mélangé ce qui donne un effet intéressant lors de la floraison, mais par la suite elles se faisaient concurrence ce qui a nuis à leur croissance et diminué le nombre de fleurs.

Haut de page...

Utricularia longifolia :Photos

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tropical d'altitude Brésil Lithophyte ou terrestre
8 / 46 35 / 95

La plante Celle-là aussi je l'ai fait pousser à partir de graines. La première année il ne se passe pas grand chose et les feuilles restent petites. La deuxième année les feuilles commencent à s'allonger considérablement. Je l'ai essayée en pot et en terrarium. Le résultat est à peu près le même. Quelle que soit la taille disponible elle envahit tout. En terrarium (de pleine terre), elle a fait des feuilles de plus de 40 cm. Malheureusement, je n'ai jamais obtenu de floraison. Depuis peu je cultive aussi la variété 'forgetiana' qui est réputée fleurir plus facilement. Nous verrons bien.

Haut de page...

Utricularia nephrophylla :

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Mi-ombre Tempéré chaud, tropical d'altitude Brésil Sans doute lithophyte
8 / 46 35 / 95

Feuilles de U.nephrophylla C'est une épiphyte ou plutôt une lithophyte (qui vit sur des rochers) qui a donc des besoins particuliers. Elle aime une forte humidité atmosphérique et une lumière tamisée. Je ne maîtrise pas encore bien sa culture et j'ai parfois des problèmes avec elle. Il semble qu'elle aime une certaine baisse de température nocturne et que lors des chaleurs de l'été il faille la garder plus au sec au niveau du pot. Mais j'ai besoin de parfaire sérieusement mon expérience avec elle.

Haut de page...

Utricularia praelonga :

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tropical d'altitude Brésil, Paraguay et nord de l'Argentine Submerger de temps en temps
8 / 46 35 / 95

Les premières feuilles sont courtes Elle n'est pas trop difficile à cultiver. Je l'ai essayée en terrarium et en pot avec des substrats différents et plus ou moins d'eau et de lumière, mais dans tous les cas elle a bien poussé. Beaucoup d'eau ne lui faire pas peur, au contraire elle pousse plus comme ça. Quand elle a suffisamment grandi, elle commence à former des feuilles très allongées d'où son nom. Bien qu'elle soit facile je n'ai pas eu de fleurs, sans doute encore un cycle mystérieux.

Haut de page...

Utricularia prehensilis :

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tropical à subtropical Afrique tropicale et du Sud Maintenir humide toute l'année
16 / 61 35 / 95

U.prehensilis Elle n'est pas trop difficile, elle couvre facilement la surface du pot, par contre je n'ai pas encore eu de fleurs. Je la garde avec beaucoup d'eau et ça pousse très bien. Pour la floraison il doit y avoir un cycle du genre au sec puis noyée combiné avec une durée d'ensoleillement suffisante.

Haut de page...

Utricularia pubescens :

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tempéré chaud à tropical Inde, Afrique tropicale et Amérique du Sud Lithophyte ou terrestre
8 / 46 35 / 95

Feuilles de U.pubescens en forme de champignon. Celle-ci est plutôt amusante, ses petites feuilles ressemblent à des petits champignons vert-vifs. Elle ne pousse pas très vite mais finit par coloniser son pot. L'ayant laissée un peu de côté, j'ai bien failli la perdre. Il y a eu, avec la chaleur, une décomposition de la tourbe et tout se mettait à pourrir. Heureusement je m'en suis aperçu à temps et j'ai rempoté ce qui restait dans de la tourbe fraîche et elle reprend bien. Du côté fleurs, il n'y a rien pour le moment.

Haut de page...

Utricularia sandersonii :Photos

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tempéré chaud Afrique du Sud Lithophyte, fleurit abondamment
8 / 46 35 / 95

Fleurs de la forme bleue Fleurs avec 'oreilles de lapin' Sans doute la plus facile à cultiver et à trouver en magasin. C'est une plante rampante qui se développe très vite lorsque les conditions lui plaisent au point de devenir envahissante. Lorsqu'il n'y a pas de fleurs, on ne voit qu'un parterre de feuilles vertes. En période de floraison qui peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois c'est un véritable champs de fleurs en taille réduite. En plus, ses fleurs ressemblent un peu à celles des orchidées, ce qui donne de l'intérêt à cette plante. Sa petite taille (en fait elle prend la taille du pot dans lequel on la met) permet de la garder facilement en appartement. Je cultive aussi une forme avec des feuilles bleutées et un peu plus larges. Le forme classique a des feuilles teintées de violet.

Haut de page...

Utricularia steyermarkii :

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Mi-ombre Tropical d'altitude Amérique du Sud Lithophyte
8 / 46 35 / 95

U.steyermarkii Elle ne fait pas parti des plus faciles. Elle pousse quand même assez vite au printemps lorsqu'elle a beaucoup d'eau. Ensuite elle fleurit fin juin quand les jours sont longs et par la suite il faut la laisser un peu plus au sec. Elle prend un léger repos estival. Le danger à ce moment est de la laisser pourrir.

Haut de page...

Utricularia striatula :Photos

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Mi-ombre Tropical d'altitude Afrique tropicale, Chine, Taiwan, Philippines, Malaysie, NelleGuinée, Inde. Lithophyte ou épiphyte, période de repos plus sèche.
8 / 46 35 / 95

Ses petites feuilles rondes Cette petite utriculaire n'est pas des plus faciles, les feuilles jaunissent facilement. Apparemment lorsque l'humidité dans le pot ou dans l'air diminue. Je la cultive en terrarium et la submerge de temps en temps. L'hiver, (au chaud) elle fait de nombreuses fleurs cléistogammes jaunâtres qui donnent quelques graines. Un environnement stable semble mieux lui convenir. Les fleurs normales peuvent avoir des tailles très variées, elles sont blanches avec un peu de violet et du jaune au centre. Petit à petit, j'affine ses conditions de culture. Une forte humidité atmosphérique est nécessaire en permanence, par contre je garde maintenant le pot juste au dessus de l'eau ou à peine dedans, l'arrose par le haut et la vaporise souvent.

Haut de page...

Utricularia subulata :Photos

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tempéré froid à chaud Un peu partout Fleurs cléistogamesnombreuses, annuelle
5 / 41 35 / 95

La petite fleur jaune Cette utriculaire est très envahissante, elle est apparue spontanement dans mes cultures. Ses feuilles sont très petites et donc difficiles à voir. En hiver, elle fait de nombreuses petites fleurs blanches cléistogammes qui produisent beaucoup de graines. Elle se reproduit donc rapidement. Ses fleurs sont jaunes et plutôt belles. Elle fleurit tous les ans au printemps lorsque je l'ai gardée au frais (10 °C, 50 °F) et plutôt au sec pendant l'hiver. Lorsque la chaleur et le soleil reviennent j'arrose un peu plus et elle produit ses fleurs normales en grande quantité.

Haut de page...

Utricularia tricolor :

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tempéré chaud Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Paraguay, Uruguay, Vénézuela Néant
8 / 46 35 / 95

Les grosses feuilles de U.tricolor Rien de bien particulier. Elle est facile avec beaucoup d'eau et si l'humidité est suffisante, elle poussera même hors du pot. Par contre avec trop de lumière et pas assez d'humidité les feuilles ont tendance à sécher. Bien qu'elle pousse facilement, je n'ai pas encore vu de fleurs.

Haut de page...

Utricularia uliginosa :Photos

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tempéré chaud Inde, Thailande, Chine, Taiwan, Malaysie, Japon, Australie (S.E.et N.O.), NelleCalédonie, etc. Certaines ne fleurissent pas, annuelle
8 / 46 35 / 95

Ses petites feuilles Bien qu'ayant un cycle annuel assez marqué, elle n'est pas très difficile. Elle pousse très fort au printemps; je la garde alors noyée. Il suffit ensuite de baisser le niveau d'eau en juin et elle fleurit. Elle a de magnifiques petites fleurs qui produisent facilement des graines. Heureusement puisqu'elle est annuelle. En alternant les périodes détrempées et à peine humide on a des fleurs jusque tard dans la saison. En hiver elle disparaît complètement ou presque. La première année je croyais l'avoir perdue mais elle a repoussé en masse. Elle a même envahi les pots voisins... Je garde quand même toujours quelques graines au frigo au cas où.

Haut de page...

Utricularia warburgii :Photos

Temp. (°C / °F) Exposition Climat Origine Remarques
min. max. Plein soleil, mi-ombre Tempéré chaud, subtropical Chine (Lu-shan) Garder avec beaucoup d'eau
8 / 46 35 / 95

La petite mais belle fleur de U.warburgii Cette petite chinoise est plutôt rare en culture, pourtant elle est aussi facile que U.sandersonii. Elle fleurit un peu moins, mais ses fleurs sont vraiment superbes! Il n'y a pas de difficulté particulière et j'espère qu'elle se répandra vite parmi les amateurs.

Haut de page...



Warning: filemtime() [function.filemtime]: Stat failed for pagdyn (errno=2 - No such file or directory) in /mnt/133/sda/0/7/gelinaud/carni/modif.inc on line 7

Warning: filemtime() [function.filemtime]: Stat failed for pagdyn (errno=2 - No such file or directory) in /mnt/133/sda/0/7/gelinaud/carni/modif.inc on line 9

Dernière modification le jeudi 1/01/1970
URL: http://gelinaud.free.fr/carni/pagdyn